Un magasin Biocoop


Pourquoi Biocoop ?

 

logo biocoop fontenay 1050X350Biocoop est un réseau d’acteurs indépendants, militants, engagés. Réunissant producteurs, magasins, salariés et consommateurs, c’est une coopérative qui pèse sur les choix de société et partage un projet commun avec d’autres acteurs : celui de promouvoir une autre forme de relation commerciale plus juste et de favoriser le développement durable de l’AB et des pratiques écologiques.

Pour affirmer leurs principes fondateurs, les magasins Biocoop ont établi une charte sur laquelle repose l’ensemble de leurs activités. Celle-ci s’attache à placer l’éthique et la coopération au centre de son activité et de son développement.

Voici quelques exemples de leur engagement

 

Transports : Zéro transport par avion & Priorité au local

Biocoop est attentif au transport des produits référencés. Ainsi, à produit équivalent, l’origine la plus proche est privilégiée : en France, puis en Europe et seulement après dans le reste du monde. Et la même démarche est demandée aux fournisseurs. Biocoop vient aussi de décider qu’aucun produit fini transporté par avion ne pouvait plus être référencé.
Biocoop privilégie une bio paysanne de proximité, les filières régionales et l’impact écologique. Il demande le strict respect de la saisonnalité des produits frais (refus des fruits & légumes issu de serres chauffées par exemple).

 

Relation avec les fournisseurs : priorité au commerce équitable

Préférence aux entreprises qui s’engagent par contrat avec les producteurs, qui s’approvisionnent en produits équitables, qui poursuivent des objectifs sociaux et qui développent l’emploi. Biocoop construit des relations de long terme avec ses fournisseurs, en tenant compte des impacts sociaux dans ses décisions.
Au travers de la démarche « Ensemble, Solidaires avec les producteurs » (plus de 600 produits) Biocoop marque son engagement dans la construction de relations transparentes, solidaires et pérennes avec la production agricole et garanti aux consommateurs une juste rémunération du producteur et un produit français.

 

Solidarité avec les producteurs : priorité au collectif

Biocoop s’approvisionne en priorité auprès de producteurs organisés en groupements collectifs et les soutient dans leur développement. Biocoop assume sa volonté de construire plutôt que d’intégrer la production, incitant les producteurs à se structurer entre eux et à organiser eux-mêmes la diversification de leur production. Cela favorise des négociations équilibrées et aide les agriculteurs à défendre collectivement leurs intérêts.
De plus, plusieurs groupements de producteurs sont sociétaires de Biocoop : ils participent ainsi aux décisions du réseau. (cf. section agricole)

 

Qualité des ingrédients : des produits vraiment bio et sain

Si 100% des produits alimentaires en magasin doivent être certifié bio, Biocoop va plus loin et refuse ou limite les agents de texture et les stabilisants, les colorants, les vitamines de synthèse, l’acide citrique, la gélatine non bio et limite les teneurs en sel et en sucre. Biocoop exige un maximum d’ingrédients bio dans les produits, y compris pour les additifs (levure, arômes, lécithine…). Par exemple, si un produit contient de la lécithine de soja ou de colza, elle est forcément bio, même si le règlement bio ne l’exige pas. De même pour les arômes, obligatoirement bio, même si les arômes naturels non bio sont autorisés.

 

Emballages

Avant de référencer des produits, les emballages sont soigneusement étudiés, pour essayer de les limiter au maximum. Biocoop supprime aussi progressivement le PVC : aujourd’hui, plus de 95 % des emballages en magasin sont sans PVC.
Chez Biocoop, les fruits et légumes ne sont pas présentés dans du plastique et du polystyrène, mais au maximum en vrac, tout comme une gamme de 300 produits d’épicerie (biscuits, céréales, fruits secs, farines, pâtes, riz, légumineuses, sucres, condiments, etc.) ! Les magasins proposent également de très nombreux produits en grands conditionnements qui permettent aux consommateurs de réduire leurs déchets.
Cependant, pour certains produits fragiles le plastique ne peut pas être remplacé pour l’instant, comme les fraises ou les tomates cerises.

 

OGM : Il n’est pas interdit de s’interdire… ni d’agir !

Biocoop refuse les produits contenant des ingrédients issus de maïs, colza, riz ou soja non bio et privilégie les origines autres que le continent américain et la Chine pour ces ingrédients. Mais aussi :

• Biocoop soutient le collectif des faucheurs volontaires, les campagnes des associations, fait signer les pétitions anti-OGM et interpelle les parlementaires.
• Des acteurs du réseau (gérants de magasins, salariés) ont témoigné lors des procès ou ont pris part au fauchage de cultures transgéniques en plein champ.

 

Élevage

Biocoop privilégie les éleveurs qui vont plus loin que le règlement bio : ceux qui donnent à leurs animaux une alimentation 100 % bio, produite en majorité sur l’exploitation et qui s’organisent pour assurer l’absence d’OGM dans ces aliments. La taille de l’exploitation et la concentration des animaux doivent être limitées, la préférence donnée aux races locales

 

Cosmétiques

Tous les cosmétiques sélectionnés par Biocoop sont certifiés “cosmétiques écologiques et bio”. Biocoop demande à tous ses fournisseurs d’utiliser dès que possible des composants bio et d’être très clairs dans leurs listes d’ingrédients. Lorsque le produit est parfumé, la plante ou l’ingrédient cité doit être réellement présent dans la composition, de préférence sous forme d’arômes naturels bio